LA NOTICE DU JOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA NOTICE DU JOUR

Message par Arsenic.MD le Jeu 31 Déc - 1:24

BONSOIR mes collegues je vous propose un coin ou je vais poster une notice médicale(LE VIDAL) d'un tel médicament quotidiennement, ça sera une bonne manière pour enrichir notre lexique médicale, et j'espère que vous allez l'approuver.

_________________
I wrought my simple plan, I give a hour of joy to a boy who's half a man or a man who's half a boy
avatar
Arsenic.MD
Membre

Messages : 292
Date d'inscription : 26/10/2009
Localisation : somewhere in my city

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Arsenic.MD le Jeu 31 Déc - 1:28

*MINIRIN® Spray 10 µg/dose
desmopressine




Solution endonasale : Flacon pulvérisateur de 2,5 ml (25 pulvérisations) avec pompe doseuse et embout nasal.


COMPOSITION (début page)
p pulv p ml
Desmopressine (DCI) acétate trihydraté
10 µg 0,1 mg
Excipients : chlorure de sodium, acide citrique, phosphate disodique, chlorure de benzalkonium, eau purifiée.

DC INDICATIONS (size]

  • Traitement du diabète insipide d'origine centrale pitresso-sensible.
  • Étude du pouvoir de concentration du rein.


DC POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION [size=9size]
Administration endonasale.
La quantité minimale délivrée par le spray est de 0,1 ml correspondant à une dose de 10 µg, il convient donc, pour toute posologie inférieure, d'utiliser Minirin Rhinyle (Minirin 0,1 mg/ml, solution pour administration endonasale).
Posologie :
La posologie sera déterminée individuellement pour chaque patient en fonction de l'efficacité obtenue et de la tolérance au traitement (effets indésirables).


Diabète insipide d'origine centrale pitresso-sensible :
La posologie doit être ajustée individuellement.
Les posologies usuelles sont :

  • chez l'enfant : 5 à 10 µg, 1 à 2 fois par jour ;
  • chez l'adulte : 10 à 20 µg, soit 1 à 2 pulvérisations, 1 à 2 fois par jour ;
    dans certains cas de déficits partiels, une dose de 5 µg peut être suffisante. Dans ces cas, il convient d'utiliser Minirin Rhinyle (Minirin 0,1 mg/ml, solution pour administration endonasale) ;

le matin et si nécessaire au moment du coucher.
L'adaptation posologique sera progressive en respectant un délai suffisant entre chaque palier posologique.
Coût du traitement journalier : 0,92 à 3,69 euro(s).



Étude du pouvoir de concentration du rein :


  • 10 µg soit 1 pulvérisation si le poids est inférieur à 10 kg,
  • 20 µg soit 2 pulvérisations si le poids est compris entre 10 kg et 30 kg,
  • 30 µg soit 3 pulvérisations si le poids est compris entre 30 kg et 50 kg,
  • 40 µg soit 4 pulvérisations si le poids est supérieur à 50 kg.

Chez le nouveau-né, la posologie peut être inférieure à 10 µg.
L'apport de liquide doit être limité pendant les 12 premières heures suivant l'administration du médicament. Il doit notamment être réduit de 50 % chez les enfants de moins de 5 ans et chez les patients présentant des troubles cardiaques ou une hypertension artérielle.

Mode d'administration :
Un traitement par la desmopressine nécessite une adaptation des apports de liquides (cf Mises en garde/Précautions d'emploi).
En effet, la desmopressine entraîne une réabsorption hydrique au niveau rénal avec pour conséquence une rétention hydrique. En cas de signes ou symptômes évocateurs d'une intoxication par l'eau (céphalées, nausées, vomissements, anorexie, augmentation rapide du poids corporel, état confusionnel et convulsions dans les cas sévères) ou de signes biologiques (hyponatrémie et hypo-osmolalité), le traitement doit être interrompu. Si le traitement est repris, la restriction hydrique doit être plus stricte (cf Mises en garde/Précautions d'emploi).


Sujet âgé de plus de 65 ans :
La desmopressine doit être administrée avec prudence et sa posologie initiale doit être réduite si nécessaire.

Enfant de moins de 2 ans :
L'administration de desmopressine doit être prudente et progressive en raison d'une susceptibilité particulière vis-à-vis de la desmopressine.

DC CONTRE-INDICATIONS [size=9]size]

  • Hypersensibilité à la desmopressine ou l'un des excipients.
  • Insuffisance cardiaque.
  • État pathologique nécessitant un traitement par les diurétiques.
  • Insuffisance rénale modérée ou sévère (taux de filtration glomérulaire < 50 ml/min).
  • Hyponatrémie.
  • Syndrome de sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique.
  • Polydipsie ou potomanie (avec production d'urine excédant 40 ml/kg/24 h).
  • Patients dans l'incapacité d'utiliser le dispositif : troubles cognitifs sévères, démence, maladie neurologique.


DC MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI [size=9/size]


La desmopressine entraîne une réabsorption hydrique au niveau rénal avec pour conséquence une rétention hydrique. En conséquence, lors de toute prescription, il convient :

  • de débuter le traitement à la posologie la plus faible recommandée ;
  • d'augmenter progressivement et prudemment la posologie ;
  • de respecter l'adaptation des apports de liquides ;
  • de s'assurer que, chez l'enfant, l'administration se fait sous la surveillance d'un adulte.




Avant l'initiation du traitement :
Chez les très jeunes enfants (moins de 2 ans), même à de très faibles doses, l'administration doit être prudente et progressive en raison d'une susceptibilité particulière vis-à-vis de la desmopressine, qui peut être liée à une immaturité enzymatique (endopeptidases hépatiques et tissulaires).
La desmopressine doit être administrée avec prudence chez les enfants atteints de mucoviscidose.
A forte dose, la desmopressine peut parfois provoquer une légère élévation de la pression artérielle, qui disparaît avec la diminution de la posologie.
Minirin doit être administré avec prudence et sa posologie initiale doit être réduite si nécessaire chez les sujets âgés et les patients présentant des troubles cardiovasculaires (insuffisance coronarienne, hypertension artérielle).
En cas d'insuffisance corticotrope ou thyroïdienne, celle-ci doit être corrigée avant le début du traitement et pendant toute sa durée, afin d'éviter la survenue d'une intoxication par l'eau.
L'absorption peut être variable chez des patients présentant une muqueuse nasale oedémaciée ou d'autres anomalies de la muqueuse nasale ; dans ces situations lorsque l'indication du traitement par desmopressine est posée, préférer la forme comprimé.

Suivi du traitement :


  1. Hyponatrémie/Intoxication par l'eau :
    Il est recommandé de respecter un intervalle de 12 heures entre chaque prise.
    Un traitement par la desmopressine sans adaptation parallèle de la prise liquidienne peut entraîner une intoxication par l'eau avec hyponatrémie, avec ou sans survenue de symptômes d'alarme tels que céphalées, nausées, vomissements, anorexie, prise de poids rapide, état confusionnel, voire convulsions.
    En cas d'apparition de ces symptômes, le traitement doit être diminué, voire arrêté quelques heures (suppression d'une prise), et un ionogramme sanguin réalisé pour mesurer la natrémie.
    Un suivi du poids du patient peut s'avérer nécessaire dans les jours suivant l'instauration du traitement ou une augmentation de la posologie. Une augmentation rapide et importante du poids peut être le signe d'une rétention hydrique excessive.
    L'adaptation posologique sera progressive en respectant un délai suffisant entre chaque palier posologique.
    Une attention particulière sera apportée aux patients prenant en association un médicament pouvant majorer le risque d'hyponatrémie. Chez ces patients, la restriction hydrique devra être particulièrement respectée et une surveillance de la natrémie (ionogramme sanguin) sera instaurée (cf Interactions).
    Pour l'étude du pouvoir de concentration du rein, il est recommandé de contrôler étroitement le poids et les apports liquidiens des sujets soumis à l'étude, surtout chez les enfants de moins de 2 ans. L'épreuve doit être réalisée en milieu hospitalier.
  2. Par ailleurs :
    En raison de la présence de chlorure de benzalkonium, il existe un risque d'eczéma de contact, d'irritation et de bronchospasme. Dans ce cas il convient d'utiliser une préparation de desmopressine par voie orale.


DC INTERACTIONS [size=size]
La prise concomitante de certains médicaments peut majorer le risque d'intoxication par l'eau avec hyponatrémie, par exemple antidépresseurs tricycliques, inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, chlorpromazine, lopéramide, AINS et carbamazépine (cf Mises en garde/Précautions d'emploi).

DC GROSSESSE et ALLAITEMENT [size=ize]
Grossesse :
Compte tenu des données disponibles et des indications thérapeutiques, l'utilisation de la desmopressine est envisageable en cours de grossesse. En effet, les données animales sont rassurantes et en clinique l'utilisation de la desmopressine sur des effectifs limités n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier à ce jour.

Allaitement :
La desmopressine passe dans le lait maternel ; cependant, l'absorption gastro-intestinale de la desmopressine chez l'enfant est très peu probable. En conséquence, l'allaitement est vraisemblablement dénué de risque pour l'enfant.

DC EFFETS INDÉSIRABLES [size=9/size]
Le traitement sans adaptation concomitante de l'ingestion de liquide peut entraîner une intoxication par l'eau avec hyponatrémie, il faut y penser devant la survenue de symptômes d'alarme (céphalées, nausées, vomissements, anorexie, prise de poids rapide, état confusionnel et, dans les cas sévères, convulsions).
Effets indésirables fréquents (> 1/100, < 1/10) :

  • céphalées,
  • douleurs abdominales,
  • nausées,
  • congestion nasale.

Effet indésirable très rare (< 1/10 000) : intoxication par l'eau avec hyponatrémie.
Les cas d'intoxication par l'eau avec hyponatrémie surviennent le plus souvent en début de traitement, lors d'une augmentation de la posologie, ou lors d'un changement de la voie d'administration.
Des données après commercialisation de Minirin ont rapporté de rares cas de perturbations émotionnelles chez l'enfant, des cas isolés de réactions cutanées allergiques et des réactions allergiques générales plus sévères.
En raison de la présence de chlorure de benzalkonium, il existe un risque d'eczéma de contact, d'irritation et de bronchospasme.

DC SURDOSAGE
Un surdosage augmente le risque d'hémodilution et d'intoxication par l'eau avec hyponatrémie. Les symptômes d'alerte sont une augmentation rapide du poids du patient, une tachycardie, des céphalées, des nausées, vomissements et, dans les cas sévères, convulsions voire coma.
En cas de surdosage, les recommandations générales suivantes doivent s'appliquer : diminution de la posologie de desmopressine, restriction des apports hydriques jusqu'à normalisation de la natrémie. Un traitement symptomatique peut être prescrit si nécessaire. En cas de surdosage important avec risque majeur d'intoxication par l'eau, des mesures spécifiques s'imposent, en milieu hospitalier, avec surveillance clinique et biologique stricte.

PP PHARMACODYNAMIE [size=9size]
Classe pharmacothérapeutique : hormone antidiurétique (code ATC : H01BA02).
La desmopressine est un analogue structural de synthèse de l'hormone antidiurétique naturelle, l'arginine-vasopressine.
Dans la molécule de desmopressine, l'hémicystéine en position 1 est désaminée et la L-arginine est remplacée par la D-arginine. Par rapport à l'hormone naturelle, la desmopressine se caractérise par une activité antidiurétique augmentée et prolongée, alors que son activité vasopressive est très réduite.
La desmopressine se comporte comme un agoniste sélectif des récepteurs V[size=9]2 de la vasopressine, situés principalement sur les cellules des tubes collecteurs du rein.
Les modifications de structure ont également entraîné un allongement important de la très courte demi-vie de la vasopressine, avec pour conséquence le fait que la desmopressine peut n'être administrée que 1 ou 2 fois par jour, la durée d'action d'une prise oscillant le plus souvent entre 10 et 18 heures.
En effet, la réduction de la diurèse est manifeste 15 à 30 minutes après la prise ; elle est maximale au bout de 5 heures et dure en moyenne 11 à 12 heures.

PP PHARMACOCINÉTIQUE [size=size]

  • Absorption : la biodisponibilité de la desmopressine par la voie endonasale est d'environ 10 %.
  • Distribution : après une pulvérisation endonasale de 0,2 ml, la desmopressine est détectée dans le plasma dès la 15e minute, sa concentration maximale est obtenue au bout d'environ 1 heure.
  • Élimination : la demi-vie d'élimination est d'environ 4 heures.


DP CONDITIONS DE CONSERVATION [sizesize]
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

DP MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION [size=9size]
En cas de rhinite, il est nécessaire de se moucher avant toute pulvérisation, pour éviter une perte de produit.

  • Enlever l'embout protecteur.
  • Amorcer la pompe avec 4 ou 5 pressions.
  • Dès qu'elle est amorcée, la pompe délivre une quantité de 10 µg, chaque fois qu'une pression est exercée.
  • Placer l'embout dans une narine et presser une fois.
  • Replacer le capuchon après emploi.

Si le spray n'a pas été utilisé pendant 24 heures, il sera nécessaire de réamorcer la pompe en la pressant 2 ou 3 fois.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE [size=9size]
LISTE II
AMM 3400933055042 (1988 rév 20.03.2006).
Mis sur le marché en 1989.


Dernière édition par Arsenic.MD le Jeu 31 Déc - 4:41, édité 1 fois

_________________
I wrought my simple plan, I give a hour of joy to a boy who's half a man or a man who's half a boy
avatar
Arsenic.MD
Membre

Messages : 292
Date d'inscription : 26/10/2009
Localisation : somewhere in my city

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par light le Jeu 31 Déc - 2:53

merci bcp Very Happy
avatar
light
Membre

Messages : 396
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : blida

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par claude bernard le Jeu 31 Déc - 13:12

it is a good idea.thanks doc.
avatar
claude bernard
Membre

Messages : 151
Date d'inscription : 27/09/2009
Localisation : kingdom of heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Menhunter le Jeu 31 Déc - 14:25

Nice initiative Arsenic, good continuation . God bless you !
avatar
Menhunter
Admin

Messages : 2116
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par salima_doc le Jeu 31 Déc - 14:37

merci docteur!!! mais asqu'il est disponible en algérie???
avatar
salima_doc
Membre

Messages : 2212
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 30
Localisation : blidamed....

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Menhunter le Jeu 31 Déc - 14:48

Je crois que la desmopressine est disponible en algerie et remboursable pour le trt du diabete insipide
avatar
Menhunter
Admin

Messages : 2116
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Arsenic.MD le Jeu 31 Déc - 18:26

oui il est dispo

_________________
I wrought my simple plan, I give a hour of joy to a boy who's half a man or a man who's half a boy
avatar
Arsenic.MD
Membre

Messages : 292
Date d'inscription : 26/10/2009
Localisation : somewhere in my city

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par salima_doc le Jeu 31 Déc - 20:38

ah c'est bien!!! merciiiiiiiiiiiiiiiii
avatar
salima_doc
Membre

Messages : 2212
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 30
Localisation : blidamed....

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par amina.b le Ven 2 Avr - 3:06

Merci Dr c'est une très bonne idée (je parle du thème) mais si vous me permettez pourquoi vous avez choisis ce médicament pour commencer ??
avatar
amina.b
Membre

Messages : 36
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 30
Localisation : Blida

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Arsenic.MD le Ven 2 Avr - 3:40

oui t'araison c pour ça on va recommencer avec un medicament plus courant qui est utilisé par les diabetiques, c'est le metformine.

_________________
I wrought my simple plan, I give a hour of joy to a boy who's half a man or a man who's half a boy
avatar
Arsenic.MD
Membre

Messages : 292
Date d'inscription : 26/10/2009
Localisation : somewhere in my city

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par amina.b le Ven 2 Avr - 3:43

voila c'est mieux mais pourquoi toujours dans le domaine du diabète lol!
MAIS LA METFORMINE est très utilisée donc on doit la maitriser !!!
avatar
amina.b
Membre

Messages : 36
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 30
Localisation : Blida

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Arsenic.MD le Ven 2 Avr - 4:10


GLUCOPHAGE

Mis à jour : Mardi, 19 Janvier 2010.
Antidiabétique oral



Présentations du médicament GLUCOPHAGE

GLUCOPHAGE 500 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 2,79 €.

GLUCOPHAGE 500 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 90
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 6,96 €.

GLUCOPHAGE 500 mg : poudre pour solution buvable ; boîte de 30 sachets
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 2,40 €.

GLUCOPHAGE 850 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 4,60 €.

GLUCOPHAGE 850 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 90
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 12,10 €.

GLUCOPHAGE 850 mg : poudre pour solution buvable ; boîte de 30 sachets
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 3,82 €.

GLUCOPHAGE 1 000 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 5,12 €.

GLUCOPHAGE 1 000 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 13,60 €.

GLUCOPHAGE 1 000 mg : poudre pour solution buvable ; boîte de 30 sachets
Liste I - Remboursable à 65 % - Prix : 4,04 €.




Composition du médicament GLUCOPHAGE


p cpp sachetp cp
Metformine chlorhydrate500 mg500 mg850 mg
soit Metformine390 mg390 mg663 mg
Aspartam+


p sachetp cpp sachet
Metformine chlorhydrate850 mg1 000 mg1 000 mg
soit Metformine663 mg780 mg780 mg
Aspartam++

Metformine chlorhydrate



Dans quel cas le médicament GLUCOPHAGE est-il prescrit ?



Cet antidiabétique oral appartient à la famille des biguanides. Il permet de diminuer l'excès de sucre dans le sang sans pour autant favoriser la sécrétion d'insuline, contrairement aux sulfamides hypoglycémiants.

Il est utilisé dans le traitement du diabète de type 2 lorsque le régime alimentaire et l'exercice physique sont insuffisants pour contrôler le diabète.

Il peut être utilisé seul ou en association avec d'autres antidiabétiques oraux ou avec l'insuline.



Contre-indications du médicament GLUCOPHAGE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :



  • acidocétose ;


  • insuffisance rénale, maladie aiguë pouvant provoquer une insuffisance rénale(voir Attention) ;


  • insuffisance hépatique grave, état d'ivresse ;


  • insuffisance cardiaque ou respiratoire ;


  • infarctus du myocarde récent ;


  • allaitement.




Attention



Ce médicament expose à un risque de complication exceptionnelle et grave : l'acidose lactique. Celle-ci est favorisée par la présence d'une insuffisance rénale, même modérée, ou d'une insuffisance hépatique grave. Touteinsuffisance rénale préexistante ou apparaissant sous traitement (notamment chez la personne âgée qui se déshydrate) contre-indique l'utilisation ou la poursuite de la prise de ce médicament. Une autre circonstance peut favoriser l'acidose lactique chez le diabétique : la consommation excessive d'alcool, surtout si elle survient à jeun.

Dans certains cas, des mesures régulières de la glycémie à l'aide d'un lecteur de glycémie sont recommandées. N'hésitez pas contacter votre médecin si les valeurs de la glycémie dépassent les objectifs fixés. Certaines situations peuvent contribuer à augmenter la glycémie : infection, prise de médicaments, stress, traumatismes.

Des analyses de sang comprenant un dosage de la créatinine sont nécessaires pendant le traitement.

En cas d'examen radiologique nécessitant l'administration de produits de contraste par voie intraveineuse ou en cas d'intervention chirurgicale, le traitement doit être interrompu puis repris au minimum 48 heures après.



Interactions du médicament GLUCOPHAGE avec d'autres substances



Certains médicaments sont susceptibles de faire varier le taux de sucre dans le sang et de déséquilibrer la glycémie. Ainsi, l'association de ce médicament avec les corticoïdes, les antiasthmatiques bronchodilatateurs, les diurétiques ou les inhibiteurs de l'enzyme de conversion peut nécessiter un contrôle plus fréquent de la glycémie, voire une modification de la posologie de la metformine.



Grossesse et allaitement


Grossesse :



Un diabète mal équilibré peut être néfaste pour l'enfant à naître. Un désir de grossesse nécessite le remplacement de ce médicament par de l'insuline et une surveillance médicale renforcée. Si une grossesse survient alors que vous êtes encore sous traitement antidiabétique oral, consultez rapidement votre médecin pour un passage à l'insuline injectable.



Allaitement :



Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.





Mode d'emploi et posologie du médicament GLUCOPHAGE



Les prises sont réparties dans la journée, au cours ou à la fin des repas.

Le contenu du sachet doit être dissous dans un verre d'eau.
Posologie usuelle :





  • Adulte : la dose initiale est de 500 mg ou 850 mg, 2 ou 3 fois par jour ; laposologie est ensuite adaptée par votre médecin en fonction des résultats des analyses de sang.


  • Enfant de plus de 10 ans : la dose initiale est de 500 mg ou 850 mg par jour ; elle est ensuite adaptée par votre médecin en fonction de la glycémie.






Conseils



Ce médicament, utilisé seul, n'expose pas au risque d'hypoglycémie.

Le régime du diabétique ne consiste pas seulement à contrôler la prise deglucides (sucres, pain, pâtes...) : demandez conseil à votre médecin.

Une activité physique régulière a une place importante dans le traitement dudiabète : 30 à 60 minutes, trois fois par semaine sont recommandés, en privilégiant les activités d'endurance (marche, jogging, natation, vélo...).

Le diabète peut diminuer la sensibilité des pieds à la douleur et favoriser les infections. Des plaies profondes peuvent se développer : une hygiène rigoureuse, un examen régulier des pieds et des chaussures confortables limitent ce risque.

Pesez-vous régulièrement et signalez toute variation rapide de poids à votre médecin.



Effets indésirables possibles du médicament GLUCOPHAGE



Fréquemment en début de traitement : nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, perte de l'appétit. Ces troubles disparaissent généralement avec la poursuite du traitement.

Sensation de goût métallique dans la bouche, rougeur cutanée.

Exceptionnellement : acidose lactique (voir Attention).





_________________
I wrought my simple plan, I give a hour of joy to a boy who's half a man or a man who's half a boy
avatar
Arsenic.MD
Membre

Messages : 292
Date d'inscription : 26/10/2009
Localisation : somewhere in my city

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Dr.House le Ven 2 Avr - 16:26

merci
mais si je fait comme a mes habitude quand je lit une notice je m'attarde surtt sur les indications et les effets indésirables
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTICE DU JOUR

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum