Dopage: responsabilité des médecins

Blidamed :: Salon :: Sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Mar 18 Jan - 23:21

je voulais profiter de cet nouvel rubrique de sport pour poster une petite série de sujets et d'articles sur le dopage illégale mais aussi légale
dans le vision populaire le dopage est aux antipodes de l'esprit sportif , il est l'image même de la tricherie, de la lâcheté et du mensonge ; alors cet diabolisation est elle une propagande ou bien une réalité ?


par définition le dopage est la pratique consistant à absorber des substances ou à utiliser des actes médicaux afin d'augmenter artificiellement ses capacités physiques ou mentales ; et donc beaucoup de chose de la vie courante peuvent être traitée de doping sans pour autant tomber dans l’intolérance la preuve avec la définition juridique en France du dopage "Quiconque aura en vue ou au cours d'une compétition sportive, utilisé sciemment l'une des substances déterminées par le règlement d'administration publique, qui sont destinées à accroître artificiellement et passagèrement ses possibilités physiques et sont susceptibles de nuire à sa santé".
alors pourquoi blâme t ont seulement les sportifs de compétitions , et encore on ne les blâmes pas tous car beaucoup de dopage par définitions sont accepter chez des sportifs et je prendrai un exemple très célèbre celui du ballon d'or 2009 et 2010.

la légende dit qu'a 10 ans on a diagnostiqué une maladie hormonale chez Leo Messi et que sans la GH que lui paya le FCB il n'aurait pas dépasser le 1.50m et qu'il n'aurait pas put anecdotiquement marquer son bute en finale de la ligue des champions avec sa tête . Sans rentrer dans la polémique qui dit que messi n'est pas plus malade que karim ziani et qu'il est juste petit de taille

pourquoi interdise t ont le recourt a une aide artificiel chez certain sportifs alors qu'elle est généralisé dans la vie courante ? et on le voie bien avec la polémique du médiator qui secoue le monde médicale et le rapport de certaines étude qui publient pour l'occasion que la moitié des médicaments distribuer est injustifiable

et est ce que le faite que le médecin traitant donne son autorisation on sort de l'illégale vers un traitement justifier ?

beaucoup de spécialiste répondent à ces questions en ce basant seulement sur la dernière partie de la définition juridique: "susceptibles de nuire à sa santé" en considérant que s'il n'y avait pas autant de risque on pourrait pardonner l'accroissement artificiel
cet explication est pour moi hypocrite mais elle a le mérite d’être destiner a inhiber les candidats potentiels , et elle est surtout très fragile car dans ce cas il suffit de se trouver un bon médecin et le tour est jouer et c'est le phénomène qu'a subit la dernière décennie avec disparition du dopage populaire en plein vestiaire des années 70 et l’installation d'un nouveau dans des cliniques chiques et rassurante destiner a une élite riche dans des sports bien spécifiques.
et au final on se rend compte que la responsabilité revient au médecin et non seulement dans le bute de la préservation physique mais aussi selon moi morale , religieuse et humaine . L'exemple du bodybulding est très intéressant car une foi la barrière législative enlever avec l’autorisation de certaines ligues notamment en Algérie, la course vers la gloire devient infernale à l'image de ces jeunes qui cherchent impunément le médecin qui acceptera de leurs données leurs ordonnance et de les encadrés , alors faut t il les encadrer pour minimiser les dégâts ou bien faut t il les réprimander ? eux et tous les autres qui ont recourt a des produits plus légaux mais tous aussi douteux ou faut t il les envoyer voir ailleurs.


La question reste entière , va t ont capituler face a ce petit coup de pousse, législation ou pas. les analystes disent que d'ici 2060 il n'y aura quasiment plus de record battu car l'humanité aura atteint sa limite . et qui nous dit qu'elle n'a pas était atteinte cet limite car beaucoup d'hommes ont déjà laissé leurs humanité pour une existence artificiel et le monde du sport n'est finalement que la face visible de l'iceberg et comme dans le sport la vie courante est pleine d'exemples de personnes surmédicalisé sous leurs demandes ou pas, avec des médecins a la main lourde sur l’ordonnance, sous la responsabilités de gouvernements à la foi complices et témoins le tous sous la bienveillance des firmes pharmaceutiques
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Mar 18 Jan - 23:27

merci de m'avoir lu
je voulais juste Ecrire une intro pour les articles qui allait suivre et ça a fini en article , en tous les cas j'ai l'intention de poster régulièrement le reste pour ne pas vous décourager plus devant la longueur , mais c'est tres important vu qu'on ne nous enseigne pas vraiment a la fac
et voici le bonus la photo de gatling et crawford en train de discuter avant la ligne d'arriver de la demi finale du 100m des JO d'athene en 2004 . Mad



j'attend vos commentaires et critiques
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Menhunter le Mer 26 Jan - 19:23

Merci pour l'article, je le trouve tres interessant. A mon avis faire recours à la medecine pour arriver à des performances humaines comme l'a fait Messi est tout à fait justifié, voir necessaire, parceque c'est plus une sorte de reparation que du dopage. C'est semblable à l'utilisation de la chirurgie esthetique pour corriger une malformation par exemple, ou une brulure.
avatar
Menhunter
Admin

Messages : 2116
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Mer 26 Jan - 20:05

oui c une façon de voir les choses mais certain disent que missi n'était pas proprement dit malade autrement dit , il a un aventage sur ses semblables ( ziani ,guli valbouina ...) juste parce que le barça lui a payer son traitement en lui exigeant de signer un contrat
ce qui augmente la disparité et l'importance de l'argent dans le sport
-------------------------------------------------------
aujourd'hui c la journée mondiale de l'éthique et en cet honneur le magazine dans la santé a consacrer une petite rubrique pour l'éthique médicale dans le sport
http://www.france5.fr/magazinesante/

j'ai surtout retenu la façon dont était les actes médicaux comme illégaux
il faux avoir 2 des 3 critères suivant
1. est ce que ça augment les performance
2. est ce que c'est dangereux
3. est ce que c'est contre l'esprit sportif


exemples : la cafeine 1 ( elle était interdite avant 2004 si dose élever ) / les anabolisants 123 / la therapie genique ou selection genetique ( dans le future ) 13 / tabac 2
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Mer 26 Jan - 22:10

et donc certains sportifs et résponsable veulent faire comme certaines ligues de bodybulding en jouant avec le 2eme critere car si un medecin encadre le traitement bcp de produit ne seront plus dangereux et donc potentiellement admissible
et ça fera de nous médecin la dernière rempare à une existence artificiel (comme dans le monde de tous les jours on l'est déja , exp : mediator ...)
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Mar 5 Avr - 1:55

"La nicotine devrait figurer sur la liste des produits dopants"

Alors que l'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé, vendredi 1er avril, qu'elle envisageait de placer la nicotine sur la liste des produits dopants, Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport, auteur de nombreux ouvrages sur le dopage, revient sur les effets de ce produit sur les performances sportives.



Que peut concrètement apporter la nicotine au sportif de haut niveau ?

Beaucoup de choses. Elle diminue les temps de réaction, stimule l'adrénaline et apaise en même temps. Par rapport à un anabolisant ou à l'EPO, c'est moins grave, mais c'est quand même significatif. Elle améliore l'adresse, la précision et l'orientation spatiale. C'est-à-dire qu'elle vous aidera à analyser le jeu en en améliorant votre vision, comme on le dit dans le football. Cependant, la nicotine n'a pas que des côtés stimulants, mais aussi anabolisants. La nicotine est d'ailleurs utilisée par les éleveurs de porcs australiens pour leur bétail.

Il y a un autre facteur important qui est lié à la prise de stéroïdes anabolisants. Lorsque l'on se dope aux stéroïdes, le corps se féminise car il produit des œstrogènes. La nicotine annule complètement cet effet. La nicotine dope donc, mais elle peut aussi accompagner certaines pratiques dopantes.

Depuis quand se pose-t-on des questions sur la nicotine?

J'avais fait une première observation sur le dopage à la nicotine dès 1991 dans mon Dictionnaire du dopage, substances, procédés, conduites, puis une autre, plus développée, dans la réédition, en 2004. Je l'avais placée dans la liste des produits dopants, mais l'AMA n'a pas voulu suivre. Elle devrait réellement y figurer si l'on fait une analyse objective du produit. Mais, il est important de dire aussi que ce n'est pas non plus la priorité que devrait avoir l'AMA, car il existe encore une vingtaine de produits dopants totalement indécelables, et qui font gagner certains champions.

A quand remontent les premiers signalements de recours à la nicotine dans le sport de haut niveau ?

Aux années 1920, avec un footballeur gallois qui a notamment joué à Manchester United, ainsi qu'en équipe nationale, un certain Billy Meredith. Il a joué pour le pays de Galles jusqu'à 45 ans et sa carrière professionnelle s'est terminée à 50 ans environ. Sa longévité incroyable au haut niveau venait du fait qu'il chiquait du tabac pendant les matches. Dans les archives, nous avons retrouvé les mots du commentateur, qui, le 15 mars 1920, lors d'un match contre l'Angleterre, évoquait cette prise de tabac pendant la rencontre.

Comment distinguer le sportif fumeur du dopé à la nicotine?

Il est évident qu'il faut faire la dissociation entre le fumeur et le dopé, car si le fumeur absorbe de la nicotine c'est avec de l'oxyde de carbone et cela le pénalise. Mais sous forme de patch antitabac ou de tabac à chiquer par exemple, c'est parfaitement dopant.

Il faudrait dès lors mettre un seuil mais là, nous entrerions dans des combats d'avocats, comme pour la caféine, qui avait été placée sur la liste des produits dopants en 1982, puis enlevée en 2004. Il était trop compliqué de juger les cas avec une totale conviction. Cela étant dit, aux Jeux olympiques de Montréal, en 1976, on a trouvé dans des prélèvements des traces de nicotine chez certains engagés équivalent à quatorze paquets de cigarettes fumés dans la journée. On a retrouvé aussi des analyses de cet ordre-là aux Championnats du monde de natation à Berlin, en 1978.

Peut-on facilement se procurer de la nicotine en dehors du simple paquet de cigarettes ?

En dehors des patches antitabac sous toutes ses formes, oui. En Suède, la nicotine est commercialisée légalement sous la forme d'une pâte ("snuss") que l'on mâche ou que l'on place dans la bouche, sous la langue. C'est d'ailleurs parce qu'on la trouve facilement en Suède qu'on parle surtout de l'usage de la nicotine dans les sports d'hiver. Mais ça ne s'arrête pas là. La nicotine est utilisée dans le ski et le hockey, mais aussi dans des sports comme le base-ball ou le basket-ball.

Où en est la lutte antidopage à l'heure actuelle?

La nicotine est un dopant, mais ce n'est vraiment pas le plus important aujourd'hui. Il faut plutôt se pencher sur la vingtaine de produits dopants indécelables. Depuis 1965 et la loi Maurice Herzog (première loi française antidopage ou plutôt antistimulant), l'écart entre la pratique du dopage et sa répression est toujours le même et il y a bien sûr beaucoup plus de dopés. En toute logique, la nicotine doit être dans la liste de l'AMA, mais tant qu'il y aura des substances indécelables, on ne pourra pas parler de lutte antidopage. La répression est d'ailleurs beaucoup moins performante que l'on veut nous le dire.

Propos recueillis par Benjamin Pruniaux
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Mar 5 Avr - 1:57

ça explique la longévité de saifi , zouani et autre dziri bilel et bcp d'autre
je croit que la la casi totalité des joueurs en premiere dévision sont des adeptes???
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Lun 4 Juil - 14:57

Le Brésilien Cesar Cielo, star du sprint mondial, a été contrôlé positif à un diurétique, en mai dernier à Rio de Janeiro. Sa fédération l'a averti, tout comme trois autres de ses compatriotes. Mais la fédération internationale va ne peut-être pas en rester là...


L'affaire est-elle déjà classée ? Cesar Cielo Filho n'a en tous les cas rien à craindre de sa fédération, la CBDA. Vendredi, le nageur brésilien, champion olympique du 50 mètres en 2008 à Pékin, a écopé d'un simple avertissement pour avoir été contrôle positif à un diurétique au trophée Maria Lenk, à Rio de Janeiro, en mai. Le diurétique en question, au furosémide, figure sur la liste des produits interdits par l'Agence mondiale anti-dopage. Il permet de perdre du poids et de masquer d'autres substances prohibées.
Dans un communiqué, Cesar Cielo, 24 ans, par ailleurs champion et recordman du monde du 50 m et du 100 m nage libre, a précisé avoir toujours fait attention à ses médications. "Je me considère comme un athlète exemplaire à cet égard", a-t-il déclaré.
Trois autres nageurs brésiliens, Nicholas Santos, Henrique Barbosa et Vinicius Waked, qui doivent également participer aux prochains championnats du monde à Shanghai (24-31 juillet), ont été contrôlés positifs à la même substance. Ils ont également reçu un avertissement. Néanmoins, l'affaire n'est peut-être pas terminée : la CBDA a transmis son dossier à la Fédération internationale de natation, qui se réserve la possibilité de donner une suite.


avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Lun 4 Juil - 15:05

la natation est un sport ou il est tres difficile voir inutile de se doper pour diverses raisons, notamment l'importance de la technique et l'inutilité de la majorité des produits dopants existants et c'est tant mieux , et s'il y a une catégorie se doper peut rapporter c'est le sprint car le physique l'emporte sur la technique; mais bon faut toujours respecter la présomption d'innocence par les temps qui courent

PS: il y a un autre terrain ou le dopage pourrait jouer dans ce sport c'est la sélection génétique quand on voie les qualités morphologique de PHELPS, on se permet d'etre parano
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Menhunter le Lun 4 Juil - 20:07

Qu'est ce tu veux dire par ça ?
avatar
Menhunter
Admin

Messages : 2116
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Lun 4 Juil - 20:27

par quoi , pour phels????

pour bcp quand on voie ses performances , c'est celui qui a gagné le plusde médailles d'or ds l'histoire des JO
meme qu'en 2008 il a gagné plus que l’Afrique toute entière

biensur c grace a bcp de travail mais surtt a ses caractéristiques physique des bras plus long que la normale et surtt une hyper laxité ligamentaire

qu'il a sue en profité en créant son propre type de nage
ce qui fait quand les autres se battent contre l'eau , lui il glisse et enchaîne les médailles sans effort et y a aucun dopage connu qui peut faire ça sauf peut etre la sélection génétique ( je dit ça avec bcp d’ironie)
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Lun 4 Juil - 20:52

attend je recherchait sur le net ses caractéristiques physiques que je connaissait pour les copier
mais j'ai trouvé que ça fait un petit moment que je suis pas l'actualité c ça la 6eme année, je psterai un résumé apres
voici les caractères et dit moi ça te fait quoi
"""""""""" Il a remporté 8 médailles d'or en natation aux J.O. de Pékin. Il est âgé de 23 ans, il mesure 1,93 mètre, son poids est de 91 kilos.
Ses données biométriques méritent qu'on s'y attarde. D'après un hebdomadaire à grand tirage ( Paris-Match, pour ne pas le nommer ), elles seraient totalement hors-normes. Qu'on en juge :
-une envergure de 2 mètres, donc supérieure à sa taille
-un torse long, disproportionné par rapport à ses jambes
-une fraction d'éjection systolique double de la "normale"
-il souffre d'une hyper-laxité ligamentaire
-il est acromégale, il chausse du 49
-ses pieds sont "de vrais battoirs" ( agissant dans l'eau comme des palmes )
-ses chevilles sont tellement hyperlaxes que, <<allongé, il peut les étirer jusqu'à toucher le sol avec ses doigts de pied>>."""""""""
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Menhunter le Lun 4 Juil - 21:21

Donc tu penses que le gouvernement americain a genetiquement generé un gagneur de medailles ?!
avatar
Menhunter
Admin

Messages : 2116
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Dr.House le Lun 4 Juil - 21:25

hhhhhhhhh
tu crois pas si bien dire , je me souvient que quand on attaqué phelps sur ses performances monstrueuses et bien certains média pour se moqué disait qu'il y a aucun dopage qui fait ça sauf si PHELPS est produit de l'US ARMY
avatar
Dr.House
Membre

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/04/2009
Localisation : en pole position

http://www.Dr-House.dz "pas la peine d'essayer"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dopage: responsabilité des médecins

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Blidamed :: Salon :: Sport

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum